Accueil > Apprenti > Être apprenti

Être apprenti

Qui peut-être apprenti ?

  • Les jeunes âgés de 16 à - de 26 ans.
  • Les jeunes de plus de 26 ans sous certaines conditions :
    - Succession de contrats d’apprentissage en vue d’acquérir un diplôme ou un titre de niveau supérieur,
    - Suite à une rupture pour des raisons indépendantes de la volonté de l’apprenti,
    - Statut de travailleur handicapé (Cf. aides mobilisables AGEPHIP - FIPHFP - CRDI)
    - Obligation d’obtenir un diplôme ou un titre pour la création ou la reprise d’entreprise.
  • Les jeunes de nationalité étrangère titulaires d’une autorisation de travail en s’adressant auprès de la Préfecture du lieu d’exécution de l’entreprise.

Campagne de communication en faveur de l'apprentissage : http://www.emploi.gouv.fr/formation_professionnelle/apprentissage/index.php

Comment se passe le recrutement ?

Le CFA FormaSup Ain-Rhône-Loire délègue le recrutement aux établissements de formation. C'est-à-dire la validation des prérequis et du projet professionnel (missions) et la vérification des conditions d’éligibilité à l’apprentissage (âge, nationalité…).

Quelles sont les obligations de l’apprenti ?

  • Suivre la formation dispensée par l’établissement de formation,
  • Travailler pour l’employeur pendant la durée du contrat,
  • Respecter le règlement intérieur de l’entreprise et de l’établissement de formation,
  • Se présenter aux épreuves du diplôme ou titre prévu par le contrat.

Qui sont les différents acteurs ?

  • Le MAITRE D’APPRENTISSAGE : professionnel choisi parmi les salariés de l’entreprise et reconnu compétent pour former le jeune. Il doit offrir toutes les garanties de moralité et présenter des compétences pédagogiques et professionnelles.
    Téléchargez le guide du maître d’apprentissage pour plus d'informations
  • Le TUTEUR : référent désigné au sein de l’établissement de formation qui fixe les axes de progrès, les objectifs de compétences et analyse la progression de l’apprenti.
  • L’UNITE DE FORMATION PAR APPRENTISSAGE : l’UFA assure la formation et le suivi régulier de l’apprenti selon une logique de co-formation avec l’entreprise.
  • Le CFA FormaSup Ain-Rhône-Loire : votre interlocuteur privilégié pour le bon déroulement et le suivi du contrat d’apprentissage est un CFA ressource pour toutes les prestations liées à l’apprentissage.

Comparatif Contrat d'Apprentissage / Contrat de Professionnalisation

Information à destination des personnes de nationalité étrangère souhaitant suivre une formation par la voie de l'apprentissage :

Le préalable à toute entrée en formation par apprentissage est le recrutement par une entreprise relevant du droit et du code de travail français.

L’accès au contrat d’apprentissage est réservé, sauf cas exceptionnel aux seuls étrangers autorisés à exercer une activité salariée ou entrés en France au titre du regroupement familial.

En conséquence, ont accès à ce type de contrat les étrangers titulaires d’un des titres de séjour suivant :

  • Carte de résident,
  • Carte de séjour temporaire portant la mention « salarié », ou autorisation d’exercer une activité salariale sur le territoire français
  • Carte de séjour temporaire portant la mention « membre de famille » ;

Pour les ressortissants des pays européens, pas d'autorisation de travail requise  :

  • Allemagne,
  • Autriche,
  • Belgique,
  • Bulgarie,
  • Chypre,
  • Danemark,
  • Espagne,
  • Estonie,
  • Finlande,
  • Grèce,
  • Hongrie,
  • Irlande,
  • Italie,
  • Lettonie,
  • Lituanie,
  • Luxembourg,
  • Malte,
  • Pays-Bas,
  • Pologne,
  • Portugal,
  • République Tchèque,
  • Roumanie,
  • Royaume-Uni,
  • Slovaquie,
  • Solvénie.

La Croatie est soumise à régime transitoire : une autorisation de travail est donc nécessaire.

Les ressortissants de la Confédération suisse, de l'Espace Economique Européen (Islande, Liechtenstein et Norvège) ainsi que de Monaco, d'Andorre et San Marin n'ont pas besoin d'autorisation de travail.